Interview Vincent . Garbo


01. Pour avoir eu le plaisir de te parler plusieurs fois en concert, on remarque très rapidement une formation musicale très solide, peux-tu m’en dire plus ?

En dire plus…j’ai commencer la musique à 7 ans, la guitare classique à 8, pour passer à la guitare électrique à 10 ans. École de musique, conservatoire, en section Jazz. Mais le jazz, c’était en cours, en rentrant chez moi, j’écoutais du Rock !


02. DEPORTIVO / GARBO / mais avant, peux-tu nous expliquer ton parcours et tes précédents projets ?

En complément de la question précédente, j’ai eu donc un premier projet avec des amis, du funk (eh oui ;) ), ensuite j’ai eu un groupe d’électro rock, à Nantes. J’ai ensuite joué avec Florian Mona, un chanteur Rennais, qui a sorti un premier album chez Naïve en 2009. J’ai participé à l’enregistrement de l’album et à la tournée. Ensuite j’ai monté Garbo, avec Nico, le bassiste de Florian Mona. Avec Nico, on joue ensemble depuis 8ans.


03. DEPORTIVO a toujours été connu pour être des amis d’enfance, un trio solide. Comment s’est passée ton intégration au sein du groupe.

Très bien !! Je savais ça avant de les rencontrer. C’est important de préserver cette énergie, ce trio. Respecter leur – longue – histoire. Le groupe, c’est eux. Ils doivent trouver avec Philippe, Cédric ou moi, des appuis solides. L’intégration s’est plutôt bien faite ! Chacun trouve sa place, et c’est le plus important !


04. Que penses-tu des morceaux de claviers créés par DEPORTIVO ?

J’aime les entendre et les jouer, car ils constituent des arrangements importants dans les morceaux, les parties peuvent être discrètes mais elles participent à l’ambiance générale. Les parties de claviers on été enregistrées de manière instinctive, il faut garder cette « fraîcheur » !


05. Comment est l’ambiance avant et après les concerts ?

À dix sur la route, les ambiances peuvent varier, avant, on déconne, on se concentre, j’ai tendance pour ma part, à aller dans le public, voir ce qu’il peut voir quand on est sur scène, commencer à sentir l’ambiance…
Et après…on sèche ! Un petit débriefing avec quelques bières, et ensuite, tout dépend du lieu, de vous aussi – certains d’entre vous connaissent les after de Deportivo – soit on reste, soit on repart en fonction du programme du lendemain et de l’ambiance ;)


06. A qui donnerais-tu la palme du plus gros déconneur pendant les longs voyages en mini-bus ?

Difficile question : chacun pourrait avoir son trophée !
Certains déconnent du matin au soir, d’autres ont des fulgurances.
Mais on ne joue pas tous dans la même catégorie, ça c’est sûr !


07. Quel est ton meilleur souvenir de concert avec DEPORTIVO ? (et pourquoi?)

Sûrement Le Trianon, pour l’instant, devant le concert au Kao, à Lyon.
Le Trianon, parce que lorsqu’on réunit, un public à bloc, une très belle salle, un groupe qui a envie d’en découdre, on a la bonne formule pour un magnifique concert. Et ça a été le cas.


08. Tu sembles te délecter (ou exploser) lorsque tu prends la guitare sur « En ouvrant la porte » ou « sur Paratonnerre », instrument de prédilection ?

La guitare est mon instrument ! Celui que je joue depuis mes 8 ans, celui qui me passionne, c’est à la guitare que je compose, pas aux claviers. Je suis venu aux claviers bien plus tard, quand je jouais avec Florian Mona.


09. Où en sont les projets de GARBO actuellement, et as-tu le temps de composer en même temps ?

Garbo retrouve les studios début Août pour l’enregistrement d’un E.P, qui devrait sortir à la rentrée 2011. En Septembre, Garbo sera en résidence à la Luciole à Alençon, afin de préparer le nouveau live.
Il y a des concerts dans l’été, le 5 Aout à Combourg (35), et au Festival Les Nocturnes de St Brieuc (22), le 26 Aout.
Pour ce qui est de la composition, oui, j’ai le temps, je compose dès que je rentre de concert avec Deportivo.


10. Il y a toujours une question qu’on ne pose pas et qui le mériterait, tu as l’occasion d’y répondre sans même préciser la question.

C’est un putain de bon album !



Itw réalisée par Jenko pour DMM – deportivo.fr

Merci Vincent

>> Facebook Officiel

>> Myspace Officiel

>> Twitter

Le 05 aout 2011 : Festival de la lanterne – Combourg

Le 26 aout 2011 : Festival les nocturnes – St.Brieuc

Le 17 septembre 2011 : La Luciole – Alençon

Le 29 septembre : Les rockeurs ont du souffle – Corps Nuds (bretagne)

Suivez-nous

Partagez-nous