Chronique / No Dress Code



Parmi les chroniques de DOMINO, celle de « No Dress Code » en est une à lire, tellement elle possède sa propre originalité…
Domino est parfait. Surtout dans ces imperfections, qui constituent ce qu’on aime probablement le plus chez Deportivo.

6 Likes(s)

Suivez-nous
Partagez-nous